Culpabilité, quand tu nous tiens!

Qu'est-ce que la culpabilité et comment fonctionne ce sentiment complexe?



Depuis le début de mon activité je suis souvent confronté, chez mes clients, à ce sentiment qui est le propre des êtres humains. 

La culpabilité c'est le sentiment d'avoir commis une "faute" ou une "erreur", et de continuer après avoir commis cette faute, de se "punir" pour son acte. La culpabilité c'est la répétition de la punition pour une faute commise une seule fois par le passé. 

La culpabilité entraîne des remords que l'on s'inflige et qui finissent par nous épuiser et aussi épuiser l'estime que l'on a de soi-même. 

Ce sentiment peut-être imposé par soi-même ou alors provoqué et entretenu par une personne extérieure qui nous fait culpabiliser d'être ou de ne pas être à la hauteur de ce qu'il attend de nous.

La culpabilité va alors agir en nous comme un poison silencieux, qui se diffuse sourdement et qui nous consume à petit feu.

Alors comment faire face à la culpabilité? 

-Pour la culpabilité qui nous est imposé par une autre personne, il faut simplement se positionner dans la relation et expliquer à l'autre que nous ne souhaitons plus être le déversoir de ses peurs, de ses besoins non respectés, de ses désirs non assouvis, de ses frustrations. Parfois il faudra peut-être mettre fin à cette relation toxique ou simplement prendre de la distance par rapport à l'autre. Pensez d'abord à vous et votre écologie personnelle. 

-Pour la culpabilité intérieure et auto-entretenue, il s'agit de faire un point sur la situation inachevée qui entretient cette culpabilité. Il s'agit de comprendre pourquoi nous avons fait tel choix, commis telle faute ou erreur. Comprendre permettra dans un premier temps de relativiser sa faute,  puis de comprendre le pourquoi de notre acte et enfin prendre conscience que nous n'avions pas forcément le choix à l'époque de faire autrement. Et puis, vient le temps de l'acceptation, de l'indulgence et du pardon. Il s'agit d'accepter ce qui s'est passé, de faire preuve d'indulgence face à soi-même et de "se pardonner soi-même". Pardonnez-vous vos votre propre faute pour en finir avec votre vieille culpabilité qui n'a plus lieu d'être! Autorisez-vous d'avoir commis cette faute et accordez-vous ce pardon qui vous libérera définitivement! 


Voici quelques cas concrets où la culpabilité peut prendre forme: 

-Un conjoint vous reproche de ne pas être à la hauteur de ses attentes. 
-Un supérieur hiérarchique qui vous fait culpabiliser de ne pas être assez compétent. 
-Un membre de votre famille qui vous fait culpabiliser de ne pas être assez présent.
-Un parent qui estime que son enfant ne comble pas les aspirations qu'il a pour lui ou les rêves de réussite ou de grandeur qu'il aurait aimé réaliser lui-même. 
-Un conjoint qui vous fait culpabiliser des années après d'avoir été la source de votre rupture et de la dissolution de la famille sans jamais se remettre en question lui-même de sa propre faute dans cette rupture. 

La culpabilité est plus présente qu'on ne le croit, prend plusieurs formes et provient de plusieurs origines (elle peut-être aussi positive et nous empêcher de commettre des actes délictueux). Elle est invisible et c'est bien son problème. On ne la voit pas, mais elle entrave la liberté des êtres de s'exprimer librement. La déceler en soi, c'est remettre plus de fluidité et de joie dans sa vie et s'affranchir de ces chaines invisibles qui nous privent d'une partie de notre potentiel de vie!



Donc pour conclure, il y a 3 types de comportements auxquels il faut porter attention:
1. Se culpabiliser soi-même.
2. Culpabiliser un tiers.
3. Se laisser culpabiliser par un tiers. 

Si vous vous reconnaissez dans un de ces 3 cas de figures et que vous sentez que la situation vous gêne réellement, alors n'hésitez pas à rencontrer un spécialiste, coach ou thérapeute, pour vous accompagner à retrouver plus de liberté...




Posts les plus consultés de ce blog

Un accélérateur pour Start-Up !!

"Découvrez votre excellence"

Avoir envie de...RIEN!