Rencontre avec Jacques Salomé

Bonjour  à  tous,  aujourd'hui  sur  le  blog  du  coaching  &  du  développement personnel, j'ai le plaisir de recevoir Jacques Salomé qui est une référence dans le secteu r de  la  communication  et des  relations  humaines. A ce jour il a écrit 64 ouvrages, et ses livres sont traduits en 24 langues. 





Bonjour Jacques et merci pour votre disponibilité. Après toutes ces années de recherche, de formation et de travail sur la communication et les relations humaines, quelles sont vos découvertes les plus importantes que vous ayez faites et celles qui vous paraissent les plus utiles? 

La première de mes découvertes fut de découvrir que nous sommes pour la plupart d'entre nous, des infirmes de la communication, de véritables handicapés de la relation. Que nous vivons dans un monde où personne ne nous a appris à communiquer c'est à dire mettre en commun. Que dans ce domaine nous sommes dans l'improvisation permanente, dans l'obligation de répéter les mêmes erreurs, dans une succession d'ajustements possibles pas toujours adaptés, que nous sommes enfermés dans des systèmes anti relationnels qui sont très coûteux pour l'équilibre, la santé et l'épanouissement de chacun.
Et donc qu'il faudrait avoir l'humilité  de reconnaître notre infirmité ou nos insuffisances dans ce domaines et le courage d'apprendre à communiquer, acceptant de mettre en application quelques règles d'hygiène relationnelles possibles.
Il existe un parallèle étonnant entre la circulation automobile et la communication.
Le code la route et le permis de conduire ont été introduits en France en 1905. Cela veut dire que jusqu'à cette date, chacun conduisait en fonction de son habileté, de son désir, de la puissance de son véhicule. Et puis avec l'explosion de la circulation automobile après l'exposition universelle de 1900, il y a eut saturation et un excès de violence sur les routes, qui ont amené les pouvoirs publics à créer DES REGLES COMMUNES DE CONDUITE.
Le même phénomène se répète avec l'explosion des outils de la communication depuis plus d'un tiers de siècle, on s'exprime plus (on roule plus) mais on communique moins (malentendus, tensions, conflits, blocages, souffrances dans le couple, avec les enfants, dans le monde du travail....)


J'ai développé toute une méthodologie en ce sens: La Méthode ESPERE® présentée dans « Pour ne plus vivre sur la planète taire ». Albin Michel

Quel message aimeriez-vous faire passer? Quelles sont vos convictions profondes dans votre domaine que sont les relations humaines et la communication? 

Qu'il serait urgent d'apprendre la communication relationnelle à l'école, dès la maternelle, comme une matière à part entière. Que cela ne viendra pas de nos gouvernants, dans aucun pays au monde on apprend aux enfants à communiquer, c'est à dire à mettre en commun autour de 4 ancrages: oser demander sans exiger, oser donner sans troc relationnelle, oser recevoir sans se transformer en poubelle et oser refuser en osant dire non quand la demande de l'autre ne correspond pas à nos possibles.


La dernière question est libre. Elle est à vous. Une idée à nous partager, une envie particulière, quelque chose d'important à nous transmettre?


La nécessité d'un balisage nouveau de quelques termes prêtant à des collusions génératrices de malentendus et donc de souffrance:

1- ne pas confondre sentiment et ressenti.

Un sentiment est d'ordre vibratoire, on ne tombe pas amoureux, on s'élève en amour. (ne réserver le terme de sentiment qu'à 4 sentiments: l'amour parental (des parents envers un enfant), l'amour filial (d'un enfant vers ses parents) l'amour fraternel (entre frère et sœur) et l'amour amoureux. En comprenant que l'amour parental ne peut servir de modèle à l'amour amoureux, il est donné, offert par les parents pour permettre à leur enfant de les quitter, de s'éloigner sans se sentir coupable, avec suffisamment d'autonomie affective pour s'engager dans une relation d'amour amoureux (lequel est proposé pour rester le plus longtemps possible avec le partenaire aimé et aimant)`
Ne plus jamais utiliser l’expression j'aime pour dire j'aime le chocolat ou les frites, mais j'apprécie le chocolat, j'ai beaucoup de plaisir ou de satisfaction quand je mange des frites.
De même avec les enfants ne plus dire j'aimerais que tu fasses ton lit ou que tu arrêtes d'embêter ta sœur, mais dire je te demande de faire ton lit, je suis irrité que je te vois embêter ta sœur etc...
Car c'est prendre le risque d'escroquer nos enfants en leur laissant croire qu'ils auront plus d'amour s'ils font le lit ou se tiennent sages.

2- un ressenti est l'impact d'un comportement, d'une parole, d'un geste que nous ressentons soit comme positif ou bienveillant pour nous, soit comme négatif ou malveillant pour nous. Le ressenti est provisoire.

3- un retentissement est un impact qui réveille une blessure archaïque ou une situation inachevée et va susciter en nous des réactions émotionnelles.

4- ne pas confondre sentiment et relation.

Ainsi l'amitié n'est pas un sentiment contrairement à ce que beaucoup de personnes croient, c'est une qualité particulière de la relation fondée sur l'acceptation inconditionnelle, la confiance, la fiabilité mutuelle.
La tendresse n'est pas un sentiment, c'est une qualité de la relation faite de bienveillance, de compassion, de gestes infimes, d'attentions tendres tournées par l'autre.

Voir "La ferveur de vivre" chez ALBIN MICHEL

Merci Jacques pour vos réponses. Je tiens à vous remercier personnellement car vous faites partie des personnes qui m'ont inspiré et qui m'ont fait m'engager dans l'accompagnement et le développement personnel, notamment avec votre livre "Et si nous inventions notre vie?". C'est une chance et un honneur pour moi de vous recevoir aujourd'hui sur mon blog. A bientôt.

Merci de votre intérêtJe serais au salon du livre de Paris les 23 et 24 mars 2013.
Plein de vie, 
Jacques Salomé


"Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresse" -
Jacques Salomé


Ps: Si vous avez aimé ce billet, alors vous pouvez vous inscrire à ma newsletter, ou liker ma page FB, ou encore partager ce billet sur vos réseaux sociaux (Twitter, FB, Linkedin, Viadeo, Google +,etc. ). Vous contribuerez ainsi à faire connaître mon travail & je vous remercie par avance pour votre soutien! A bientôt, Thibaut

Posts les plus consultés de ce blog

"Découvrez votre excellence"

Un accélérateur pour Start-Up !!

Avoir envie de...RIEN!