Quand il n'y a pas de solutions!

Parfois il y a des situations dans la vie où toutes les portes semblent fermées devant soi et il semblerait qu'il n'y ait plus de solutions ou de directions adaptées pour soi (que ce soit au niveau personnel, familial, professionnel, relationnel, financier, etc.).



Alors que faut-il faire? Quelles sont les sont les bons réflexes à adopter dans ce genre de situation, quand tout semble fermé et rien ne semble évident? 

Et bien dans un premier temps, je dirais que la première chose à faire serait de prendre du recul, de faire une pause et d'observer que la situation ne contient pas d'issues faciles et immédiates. Constater sa propre impuissance par rapport à la situation dans laquelle on se trouve, c'est le point de départ. Parfois sa propre impuissance provient aussi de son manque d'énergie, énergie précisément dépensé dans cette situation sans issues. 

C'est le temps de se recentrer sur soi et d'accepter que nous n'avons ni la solution ni l'énergie pour résoudre notre problématique. Se recentrer sur soi signifie cesser de lutter ou lâcher-prise pour sortir de cette impasse. A l'image du poisson qui serait pris dans un filet et qui tenterai de se débattre pendant des heures, se vidant de son énergie et se privant de trouver de nouvelles possibilités. 

Puis la deuxième étape est de patienter et reprendre pied. Le temps de reprendre son énergie et de prendre conscience de la situation dans laquelle on est. Observer les tenants et les aboutissants de sa problématique. Se remettre au centre de sa problématique pour constater qu'on reste la personne la plus importante et que c'est de notre responsabilité de restaurer notre équilibre et notre écologie personnelle. Pour cela, il faut être capable de se dire que la problématique est moins importante que nous. Il s'agit de prendre soin de soi d'abord. Le reste est secondaire, aujourd'hui il est temps de prendre soin de vous. 

Après avoir observé la situation, fait une pause et récupéré de l'énergie, maintenant 2 voies s'offrent à nous:

1. La première est l'ouverture sur de nouvelles possibilités, opportunités, solutions pour résoudre sa problématique. Comme si la prise de recul avait permis d'envisager la situation sous un autre angle et donc d'aborder aussi sa résolution sous un autre angle. Peut-être que ce nouveau point de vue changera complètement votre vision du problème, et dans ces cas-là à vous de jouer différemment...!

2. La problématique persiste, vous avez pris du recul et vous avez maintenant une bonne vision de tous les éléments qui la constitue. Vous savez par où vous pouvez passer pour la résoudre. Vous avez repris de l'énergie et de la détermination. Il ne vous reste plus qu'à décider ce que vous voulez faire ou ne pas faire pour résoudre cette problématique, si vous souhaitez toujours la résoudre (Il se peut qu'il y ait beaucoup de bénéfices secondaires et que vous ne souhaitiez plus résoudre cette problématique: le statut quo vous convient finalement). Il ne vous reste plus qu'à vous engager et à passer à l'action avec conviction et ténacité pour résoudre une fois pour toute votre problématique...! 

Bonne route et n'oubliez pas, après la pluie vient le beau temps;-)



Ps: Si vous avez aimé ce billet, alors vous pouvez vous inscrire à ma newsletter, ou liker ma page FB, ou encore partager ce billet sur vos réseaux sociaux (Twitter, FB, Linkedin, Viadeo, Google +,etc. ). Vous contribuerez ainsi à faire connaître mon travail & je vous remercie par avance pour votre soutien! A bientôt, Thibaut

Posts les plus consultés de ce blog

"Découvrez votre excellence"

Un accélérateur pour Start-Up !!

Avoir envie de...RIEN!